Stéphane MALLARD

Mercredi 05 Juillet - 05/07/2017

Conférence - plénière

L'Intelligence Artificielle : comment va-t-elle changer notre vie et celle de nos clients ?

Qui est-il ?

Diplomé de Sciences Po Paris et de l’Université du Québec à Montréal, Stéphane Mallard a commencé sa carrière dans les salles de marchés de la Société Générale où il était chargé de la stratégie de transformation digitale et en particulier de l’impact sur les métiers des nouvelles technologies de ruptures : intelligence artificielle, blockchain, informatique quantique, chatbots, transhumanisme, singularité technologique…Il travaille désormais chez Blu Age, une société spécialiste du code informatique qui a developpé une technologie qui permet d’extraire les algorithmes du code pour les transformer automatiquement en applications digital-ready. Son job ? Analyser les aspects les plus disruptifs de la révolution digitale pour faire prendre conscience au plus grand nombre des bouleversements qu’elle va engendrer. Aucune langue de bois pour ce digital native qui n’a qui seul but : faire voler en éclat toutes les idées reçues pour permettre à chacun de se préparer à cette révolution qui bouscule tout sur son passage.

Mais qu'est-ce qu'il raconte ?

L’intelligence artificielle vient d’être déclarée comme « la perçée ultime » par le CEO de Microsoft. A la croisée de l’nformatique, des neurosciences, de la psychologie et de la sociologie, elle va révolutionner tous les aspects de la société, du business à l’éduction en passant par la santé. Toutes les organisations sont concernées, et les challenges sont considérables. Plus aucun business ne sera conduit comme avant. Nous allons passer d’une informatique programmée à une informatique entrainée, ou chacun pourra éduquer des intelligences artificielles à tout faire. Les assistants intelligents seront les prochains logiciels, ils seront proactifs et personnalisés: chacun sera équipé d’un double digital qui le représentera dans le monde digital. Ces intelligences artificielles seront toutes disponbiles « as a service » dans le cloud et seront développées par les géants du web. Après le mobile-first, Il est urgent que les organisations basculent vers des systèmes AI-first.